Le SMS est un canal de communication très utilisé de nos jours. Il offre de nombreux avantages pour les entreprises qui veulent fidéliser leurs clients, promouvoir leurs produits ou services, ou encore informer sur leurs actualités. Mais l’usage du SMS dans le cadre professionnel présente aussi des inconvénients qu’il faut prendre en compte avant de lancer une campagne. Quels sont les avantages et les inconvénients des campagnes SMS ? 

Quels sont les avantages des campagnes SMS ?

Les campagnes SMS présentent plusieurs avantages par rapport à d’autres canaux de communication, tels que l’email, le téléphone ou les réseaux sociaux. Voici les principales raisons pour lesquelles envoyer SMS pro constitue un acte hautement avantageux. 

Le taux d’ouverture 

Le SMS est un canal très direct et personnel, qui garantit un taux d’ouverture très élevé. Selon une étude de Mobile Marketing Association France, le taux d’ouverture moyen d’un SMS est de 95 %, contre 22 % pour un email. Cela signifie que vos messages ont plus de chances d’être lus et pris en compte par vos destinataires. 

Le taux de réactivité 

Le SMS est également un canal très réactif, qui incite à l’action. Selon la même étude, le taux de réactivité moyen d’un SMS est de 45 %, contre 6 % pour un email. Cela signifie que vos messages ont plus de chances d’entraîner une réponse, un clic, un achat, ou toute autre action que vous souhaitez susciter chez vos destinataires. 

Le coût

Le SMS est un canal très économique qui permet de toucher un large public à moindre coût. Le prix d’un SMS varie selon le volume et le prestataire, mais il est généralement inférieur à celui d’un appel téléphonique ou d’une publicité sur les réseaux sociaux. De plus, le SMS ne nécessite pas de créer du contenu graphique ou multimédia, ce qui réduit le temps et le budget consacrés à la création. 

La simplicité

Le SMS est un canal très simple à utiliser, qui ne requiert pas de compétences techniques particulières. Il suffit de rédiger un message court et clair, de choisir les destinataires, et de programmer l’envoi. Il existe de nombreux outils et plateformes qui facilitent la gestion des campagnes SMS, en permettant de segmenter les contacts, de personnaliser les messages, de mesurer les résultats, etc.

Quels sont les inconvénients des campagnes SMS ?

Les campagnes SMS ne sont pas exemptes de défauts, et il faut être conscient des risques et des limites de ce canal de communication avant de se décider à l’utiliser. 

La réglementation 

Le SMS est un canal soumis à une réglementation stricte. Cette réglementation vise à protéger les consommateurs contre le spam et les messages indésirables. Il faut respecter certaines règles, telles que :

  • Obtenir le consentement préalable des destinataires, soit par une case à cocher sur un formulaire, soit par un SMS de confirmation.
  • Indiquer clairement l’identité de l’émetteur et la nature du message.
  • Proposer un moyen simple et gratuit de se désinscrire, par exemple en envoyant STOP. 

La saturation 

Le SMS est un canal très sollicité, son usage  peut entraîner une saturation du marché et une lassitude des destinataires. Il faut donc veiller à ne pas envoyer trop de messages, ni trop souvent, au risque de perdre l’attention et la confiance de vos contacts. Il faut également éviter de répéter le même message, ou de le rendre trop commercial, au risque de nuire à votre image de marque. 

La concurrence 

Le SMS est un canal très concurrentiel, qui doit faire face à l’émergence de nouveaux canaux de communication, comme les applications de messagerie instantanée (WhatsApp, Messenger, etc.), les chatbots, ou les notifications push. Ces canaux offrent plus de possibilités d’interaction, de personnalisation, et de richesse de contenu que le SMS. Il faut donc être attentif aux besoins et aux préférences de vos destinataires, et adapter votre stratégie en fonction. 

La longueur

Le SMS est un canal très limité en termes de longueur, qui impose de synthétiser votre message en 160 caractères maximum. Il faut alors être capable de résumer votre offre, votre argumentaire, ou votre appel à l’action en quelques mots, tout en restant clair, pertinent, et attractif. Il faut également éviter les abréviations, les fautes d’orthographe, ou les émojis, qui peuvent nuire à la compréhension et au sérieux de votre message.